La faune et la flore en Corse pour en prendre plein la vue

Faune et flore en Corse

De quelles espèces est constituée la faune corse ?

La Corse abrite de nombreuses espèces animales que ce soit dans sa mer, ses rivières, ses terres et ses montagnes. Très variée, la faune corse se caractérise aussi par des animaux emblématiques. À l’instar du mouflon et du sanglier mais aussi de l’âne et des cochons vivant en liberté.

Amateurs de charcuterie, pensez aux cochons que vous avez vus évoluer le long des routes ou sur les sentiers de montagnes. C’est cette liberté et une alimentation naturelle – châtaignes, glands… – qui les rend si savoureux. Quant à leurs cousins les sangliers, présents parmi la faune corse, il est plus difficile de les apercevoir. Au mieux entend-on un bruissement dans le maquis… En gagnant plus de hauteur, outre une flore corse magnifique, il est possible d’admirer – souvent muni d’une paire de jumelles – les mouflons, seigneurs de la montagne.

Cochon en Corse-du-Sud

Cochon en Corse-du-Sud

N’hésitez pas à vous rafraîchir dans les rivières de la région corse. Avec discrétion, il est possible d’apercevoir la fameuse truite argentée locale, parfois de splendides salamandres à l’abri du soleil et même des couleuvres. La faune corse, c’est aussi beaucoup d’espèces : araignées en tout genre, fourmis de taille impressionnante et lézards en pagaille. En levant les yeux, place aux pigeons, aux merles, aux bécasses. Bien entendu, il est impossible de parcourir la Corse sans croiser un animal fétiche : l’âne.

Enfin, dans la mer, attendez vous à voir des mérous, des rascasses, des oursins et au plus profond, du corail. Et oui, c’est aussi un membre de la faune corse.

la flore corse

Avec la flore corse, une garantie : en prendre plein la vue, sans oublier les autres sensations. En effet, il y a en a aussi pour l’odorat, le toucher, le goût et même pour l’ouïe. Le bruissement des fougères et du maquis est déjà une véritable mélodie. Place donc à une nature des plus splendides.

Quant on pense à la région corse, bien souvent le maquis est cité. Ne dit-on pas prendre le maquis en pensant aux bandits corses d’antan qui fuyaient la maréchaussée. La flore corse, hormis ce dédale d’arbrisseaux et d’épineux très parfumés, se caractérise par de nombreux arbres dont les châtaigniers et les chênes (dont le chêne liège), mais aussi les pins lariccio, les arbousiers, les oliviers, les eucalyptus et les figuiers. Fruits qui se trouvent aussi dans une version piquante avec les figues de barbarie, très courantes le long des routes.

Le maquis Corse

Le maquis Corse

La flore corse comporte de nombreuses fleurs : cistes, crocus, digitales, lys, myrte (dont les insulaires tirent des alcools), saponaires, aconites, griffes de sorcières, pivoines, férules… Sont aussi très présentes d’autres espèces telles que le houx, l’if, les mûriers sauvages et l’odorante immortelle corse. Elle reste parfumée des années après avoir été cueillie…

En arpentant les sentiers corses, les promeneurs peuvent aussi penser gastronomie avec la menthe fraîche, le thym, le laurier, la marjolaine, l’anis (utilisé pour la préparation de biscuits locaux), le romarin. Sans oublier les champignons : ceps, girolles, trompettes de la mort…

À découvrir

À découvrir également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Menu