La Corse, destination idéale pour les amateur de pêche

Pêcher en Corse

Pour les passionnés de pêche, l’Île-de-Beauté est une destination à découvrir absolument. En effet, les lieux pour pratiquer la pêche en Corse sont nombreux et poissonneux, que ce soit en mer, en rivière ou en lac. Mais, avant de lancer une ligne, il est impératif de tenir compte de la réglementation locale.

Du Nord au Sud du littoral, la pêche en Corse peut se décliner sous plusieurs formes. Lancé de ligne à partir de la berge pour séduire notamment daurades, rascasses et autres loups méditerranéens. Du pont d’un bateau – avec l’aide ou non d’un pêcheur local -, pour des prises allant du sar au denti en passant même par le fameux thon rouge. Sous l’eau, par exemple dans le cadre d’un club de plongée corse, la chasse – seulement en apnée – est aussi une activité de choix. Avec un gros bémol : la pêche au corail est strictement interdite

Pêche en eau douce

Côté terre, une fois encore du Nord au Sud, la pêche en corse, ce n’est pas moins d’une quinzaine de rivières – « fiume » en langue corse – : Ostriconi, Lamone, Taravo, Golo… Sans oublier leurs petits affluents bien répertoriés sur les cartes. Soit un total de 2 040 kilomètres de cours d’eau avec principalement les fameuses truites argentées et des anguilles. S’y ajoutent environ 1 000 hectares de lacs et autres barrages, terrains privilégiés des sandres, des carpes, des tanches… Mais, cette pêche Corse en eau douce est praticable seulement avec un permis de pêche Corse (environ 60 euros pour une saison) et sur une période qui s’étale de mars à fin septembre. 

la Restonica à Corte, affluent du Tavignano

la Restonica à Corte, affluent du Tavignano

À découvrir

À découvrir également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Menu