Sentiers en Corse : simple randonnée et trekking

Les sentiers en corse

La simple randonnée et le trekking trouvent toute leur signification sur l’Île-de-Beauté. Les sentiers corses, outre la magnificence des lieux traversés, se caractérisent par leur grand nombre. Du réputé sentier de grande randonnée GR20 aux plus modestes sillonnant les alentours de chaque village.

Ce qui est constant chez les insulaires, c’est bien leur goût prononcé pour les sentiers corses. En premier lieu, pour ceux qu’ils pratiquent plus particulièrement le long du littoral, par exemple vers les îles Sanguinaires d’Ajaccio, et ceux de leurs villages de montagne. Il y en a partout que ce soit pour chercher de l’eau de source, pour aller à la pêche et à la chasse ou pour se rendre chez des proches. N’hésitez pas à les emprunter…

Avec les sentiers corses, il faut aussi compter sur ceux mis en place à l’attention des touristes et autres amateurs locaux de la nature, par exemple de la flore corse. Ainsi, la région corse peut s’enorgueillir de posséder le fameux GR 20 qui traverse l’île du Nord au Sud. Comptez une quinzaine de jours pour un parcours complet avec une condition physique optimale. C’est de trekking dont il s’agit.

Heureusement, il existe d’autres sentiers corses aux exigences moindres. D’une part les « Mare a mare » (mer à mer) pour une traversée de l’île dans sa largeur. Par exemple avec celui cheminant de Porto-Vecchio à Propriano pour cinq jours de marche. Il y a aussi les « mare e monti » (mer et montagnes) comme de Calvi aux pieds des plus hauts sommets insulaires. Durée idéale, cinq jours de marche.

Prévoyez une carte de la Corse

Sur l’Île-de-Beauté, il est vivement recommandé de prévoir une carte de Corse appropriée à la nature de votre séjour. Pour caricaturer, ne comptez pas sur un modèle de type calendrier postal si votre objectif est la randonnée. Ayant donc le bon outil et un minimum de sens de l’orientation. Le reste suivra.

Vous voilà enfin sur l’Île-de-Beauté, armé de l’incontournable carte Corse. L’ensemble des routes nationales et des voies de circulation y sont mentionnées à tel point que certaines semblent finir nulle part. Cela signifie que vous possédez une carte prévue pour la circulation sur et hors des grands axes. Son échelle est en général de 1/200 000 à 1/500 000, soit un centimètre de carte égale 2 000 mètres ou 5 000 mètres.Vous serez donc parfaitement à l’aise pour sillonner l’île.

Dans l’hypothèse d’un programme comportant des randonnées, le mieux est de s’équiper d’une carte Corse spécialement dédiée à cette activité. Elles se trouvent facilement dans les commerces locaux et leur échelle est normalement de 1/50 000. C’est parfait car cela permet d’avoir en détail le cheminement des sentiers corses, la nature du relief avec les courbes de niveaux et donc les dénivelés, mais aussi la position des cours d’eaux.

Enfin – on ne le répète jamais assez – avec une carte corse utilisée pour la circulation routière les kilomètres ne sont pas toujours représentatifs. Les trajets se révèlent plus longs que prévus. Ça tourne beaucoup chez les insulaires. Anticipez…

À découvrir

À découvrir également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Menu