Quelles sont les principales villes corses ?

Villes et villages Corse

Sur les 300 000 habitants de l’Île, deux villes corses – Ajaccio et Bastia – en absorbent environ un tiers. Le solde se répartit surtout entre Calvi, Corte, Sartène, Propriano, Bonifacio et Porto-Vecchio. Mais, l’été, la population augmente considérablement dans toutes ces cités. Signe notoire de l’engouement touristique pour la Corse.

Que les amateurs d’urbanisme se rassurent, l’Île-de-Beauté n’est pas exclusivement faite de plages, de montagnes et de villages. Il existe des villes corses – que ce soit en Haute-Corse (2B) ou en Corse-du-Sud (2A), actives tout au long de l’année, pour une montée en puissance durant la saison estivale.

À ce titre, attendez-vous à découvrir des villes corses qui, bien que fortes d’histoire et de tradition, sont particulièrement inscrites dans leur époque. Le temps des Corses – immortalisés sur de vieilles cartes postales – se promenant sur les cours avec chapeau large et veste de velours est révolu. C’est le règne des voitures, des bus et des deux roues, dans une ambiance des plus méditerranéenne… Côté mode, idem, c’est un défilé permanent : les insulaires et plus particulièrement la jeunesse sont à la pointe vestimentaire.

Pour les loisirs, pas d’inquiétude non plus. Les villes corses fourmillent de distractions en tout genre. Pour déguster la délicieuse cuisine corse, les restaurants sont légion; pour des nuits animées, les clubs et autres boîtes sont très répandus.

En savoir plus sur Ajaccio

Ajaccio a longtemps été considérée par les insulaires comme une ville faite de légèreté contrairement à Bastia jugée plus sérieuse… Sans entrer dans ce débat local, aujourd’hui, c’est une ville corse à la fois animée et attachante. Pour son cadre, mais aussi pour les Ajacciens.

Ajaccio

« Oh Coco, va bé ? » Préparez-vous à entendre raisonner aux quatre coins d’Ajaccio, le slogan local du « Oh Coco, tu vas bien ? » Cas de figure typique, celui de l’automobiliste qui interpelle un passant ou inversement, avec une petite conversation qui s’engage. En général, pas de klaxon puisque tout le monde pratique l’exercice. Qui d’ailleurs a une durée très raisonnable que chaque Ajaccien semble avoir inscrit dans son horloge interne…

Ajaccio, forte de ses 60 000 habitants, est « aussi » le siège de la Collectivité territoriale de Corse et de la préfecture de région, ce qui en fait une sorte de capitale administrative. Une administration française qui doit beaucoup à Napoléon Bonaparte d’ailleurs natif de la ville et dont la Maison d’enfance est devenu un musée à visiter. Sans oublier la Cathédrale Santa Maria Assunta d’Ajaccio où fut baptisé le futur empereur…

Côté animations, Ajaccio est vivante et agréable toute l’année et particulièrement active l’été. De nombreux restaurants proposent des spécialités locales dont celles garnies de poissons ramenées par la petite flotte d’artisans pêcheurs. Quant aux glaciers, autres incontournables locaux, ils sont légion. Par exemple, pour se régaler de produits à base de châtaignes ou de clémentines corses.

À découvrir

À découvrir également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Menu